Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dieu

  • vocation suite

    Suite de vocations , note de Septembre. 2019 (apres la fermeture du séminaire).

     

    Insomnie des évêques ? Épuisement des prêtres en super activité ? Mauvaise conscience des prêtres retraités ? Image d'une église vieillissante ? Où va t on ?

     

    Le séminaire ferme ! 

    Faut il changer de paradigme ?

    Quelques pistes :

     

     

     

     

     

    -Un événement survient !: Deuil, mariage,naissance,maladie,catastrophe suscitant une grande émotion ,mouvement collectif etc ?. Le célébrer avec les baptisés concernés en faisant mémoire de Jésus Christ au moyen de l’évangile. Le prêtre ne fonctionne plus, il intervient a la demande de la communauté qui se forme ponctuellement devant l'événement pour donner un éclairage d’Église. Le pretre n'est plus moteur mais accompagnateur. !

    -Première piste. Pour un prêtre donc ;moins tenté de cléricalisme ou de fonctionnarisme. Mais plus présent dans sa fonction prophétique de révélateur d'un royaume en train de se réaliser selon l'évangile.

    -Deuziéme piste: abandonner le quadrillage. Ne pas calquer le découpage des paroisses selon le nombre de prêtres. Ne pas dépeupler les communautés africaines en bouchant les trous en France avec des prêtres de la-bas pour gagnrer quelques annnées..

    -troisième piste : Dans chaque commune en France on trouve un maire , des adjoints et un conseil. On devrait appeler ainsi dans chaque communauté humaine un « curé », un presbyte ,un ancien  flanqué d'adjoints pour un ou plusieurs mandats , Il suffit d'appeler sans attendre l' appel intérieur : Ce serait l'appel de l’évêque la vraie vocation : «  On a pensé à toi pour telle mission ». On fait ainsi pour l'appel au diaconat, pourquoi n pas le faire pour la prêtrise sans se laisser lier par l'obligation du célibat et de 7 ans d'études dans des séminaires fermés, qu'il faudrait rouvrir à grands frais.. . Et si Rome s'y oppose ? , un peu de courage sera nécessaire pour passer outre^, j'en conviens. Comme il en va du salut de beaucoup le choix devrait être simple.Faut il réver d'évéques en gilet jaune ? ?