Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La face claire de la nuit

  • Islamophobie

    islamophobie

     

     Analyser les causes du radicalisme et du terrorisme, c’est déjà trouver des excuses (« Or il n’y a pas d’excuse à cette violence. » a dit Manuel Vaels le premier ministre de l'époque ..En danger, l’autruche enfouit la tête dans le sable, Les occidentaux seraient ils tentés par cette forme de politique.(1) Auraient ils de la difficulté à regarder les choses en face, à les analyser pour mieux les comprendre et , trouver les moyens d’en sortir ?

    La réponse sécuritaire, non sans danger d’ailleurs pour les libertés, est insuffisante et souvent inadaptée. Protéger les citoyens de la folie meurtrière nécessite bien entendu des mesures concrètes mais ne supprime pas la source de la violence.

    La haine meurtrière est souvent la réponse amère et violente de gens qui se sentent mal aimés. Elle nait du mépris affiché ou même simplement supposé ; Source polluée , elle remplit de fiel et d’amertume le cœur du méprisé..

    A un radicalisme de la haine et de la mort ,certains répondent par un radicalisme de l’amour, la passion de la vie et une bienveillance à toute épreuve. ..(2) Un radicalisme choquant , utopique même qui est vécu quotidiennement par des femmes et des hommes qui font passer la vie des autres avant la leur. On a tous le souvenir du bon sourire du moine survivant de Thibérine , les ONG qui œuvrent à l’internationale dans des zones de conflit regorgent de militants prêts à risquer leur vie pour venir en aide aux autres sans tenir compte de leur religion ou de leur couleur de peau.. Beaucoup de militants de la paix ont laissé leur peau dans leur combat. ( Sadate,Mendéla,Luther King etc.) .Il est des humanitaires dans les zones de passage de réfugiés comme Dunkerque qui engagent toute leur force pour nourrir et vétir des hommes et aussi des femmes et des enfants qui vivent dans un grand dénuement.Une grande misére qu'à Dunkerque le collectif des asso d'aide aux exilés dénonce vertement .(3)

    Pour tarir la source de la haine, il faudra , en plus de ces témoins héroïques de l’Amour ,que les musulmans de France ne se sentent pas des citoyens de seconde zone. Ils sont quasiment unanimes, après les attentas de Paris, à condamner la violence dont ils sont les premières victimes. C’est une première étape. Il nous faut entamer une autre étape dans le dialogue pour qu’advienne un respect réciproque dans l’acceptation de nos différences .Il nous faut revisiter comment est écrite et enseignée l’histoire de France, et restaurer l’image des colonisés d’hier .Il nous faut accepter sans tabou et dans le respect de la laïcité à la française ,les échanges sur le fait religieux et donc ,encourager ceux qui organisent des dialogues Interreligieux. . Ne pas limiter les analyses aux seuls problèmes sociaux, certes importants, vu les discriminations supposées ou réelles à l’emploi ou au logement . Prendre en compte la culture de gens qui viennent d’ailleurs, mettre en valeur leurs richesses  : musique, littérature, théâtre, cinéma, chants et danses, fêtes (religieuses ou non) et même cuisine et habillement etc.

    Le chemin vers un vivre ensemble dans une France plurielle, sera long et c’est pour cela qu’il ne faut pas tarder à s’y aventurer.

    Il est dans l'hexagone des comités locaux du MRAP qui , se mobilisant contre l'islamophobie , se sont reconnu dans la manif qui la dénonçait et ont appelés à y participer. Il en est d'autres qu'une laicité frileuse ou radicale a rendu prudent, un peu trop prudent..Il est vrai que la république française est née dans une révolution qui a rejeté une religion trop liée à l'ancien régime.Elle a ,brisé les statues des cathédrales ,écrasé les vendéens qui résistaient, chassé les religieux de France ,tué des milliers de prétres sans procés et sans repentance. La République française a gardé dans ses génes le souvenir de la révoution qui l'a fondé. (4) La loi de 1905 et le temps a bien apaisé les esprits .méme si les vieux réflexes sont toujours prêt à s'enflammer. Reste que Lutter pour défendre une religion quelle qu'elle soit, est bien difficile à certains laics ,adeptes d'un laiscisme plus ou moins radical, voir même .anticlérical ; Est ce une raison pour que le MRAP national n'ai pas pris la tête d'une manif qui amplifiait son combat contre l'islamophobie et . correspondait par ailleurs à ses convictions affichées ? Le comité local du littoral Nord s'interroge et souhaite que s'établisse un débat pour clarifier l'affaire..et permettre aux musulmans trop peu nombreux qui militent au MRAP de le faire sereinement.,sans état d'âme. A quand une rubrique sur le sujet dans DIFFERENcES ? 

     

     

    3

     

     

     

     

    (1) « La perception de l'Islam et des musulmans ,bien qu'en amélioration constante depuis plusieurs années ,reste traversée de tres vives tensions dans une partie de la société ». cncdh. Rapport 2018.

    (2 )Exemple de propos radicaux  : « Vous avez appris qu’il a été dit : «  œil pour œil, dent pour dent , moi je vous dit de ne pas résister au méchant.Aimez vos ennemeis, faites du bien à ceux qui vous persécutent. Si quelqu’un te gifle sur la joue droite ,tends lui aussi l’autre. A qui veut te conduire au juge pour prendre ta tunique, laisse aussi ton manteau ». Matt ch 5/ 38 à 42.

    (3) « Des hommes,des femmes, des enfants vivent dans des conditions indignes,traqués comme des bêtes...Inadmisible que des étres humains soient traités de cette façon : pas d'eau,pas de sanitaires ,pas de bennes pour les détritus, pas d'abris …  »Extrait du Tract du collectif des associations d'aide aux exilés du littoral Nord distribué le 3 Octobre 2019. .