Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

evangile

  • Nathanael

    Philippe va trouver Nathanaêl  et lui dit : «   Celui  de qui il est écrit dans la loi de Moïse et  les prophètes ,nous l’avons  trouvé, c’st Jésus  le fil de Joseph ,de Nazareth.

     De Nazareth  lui dit Nathaniel peut il  sortir quelque chose de bon ?  Philippe lui dit, viens et vois.

    Jésus regarde Nathanael  qui venait à lui  et il dit à son propos : » voici un véritable israélite  en qui il n’est point d’artifice ».

    « ‘D’où me connais-tu »lui dit Nathanael ? »

    « Avant même que Philippe  ne t’appelât , alors que tu étais sous le figuier ,je t’ai vu.

    Nathaniel  reprit : » Rabbi tu es le Fils de Dieu ,tu es le roi d’Israël . »

    Jésus lui répondit : «  parce que  je t’ai vu sous le figuier ,tu crois. Tu verras  des choses bien plus grandes » . Jean chapitre  1 versets 44 à 50.

    Un simple regard a suffit. Un regard qui voit dans le secret, derrière les épaisses feuilles du figuier qui le cache. Nathaniel est retourné.  En bon israélite, transparent, « sans artifice »,   il méditait sous son figuier en  lisant sans doute  les prophètes (1)ou en se récitant un psaume, Il cultivait  en lui  l’espérance messianique du jour où Dieu visiterait son peuple et voici la rencontre  bouleversante et son acte de foi qui  étonne Jésus lui-même.

    Au delà  de sa silhouette à l’ombre du figuier , le regard de Jésus pénètre en lui, en  son  invisible. Comme Dieu son père, il voit  dans le secret  de ce véritable croyant, Il perçoir l’espérance qui l’anime. Il entend peut  être sa prière et notamment le psaume  138 qui évoque ce regard de Dieu : « Seigneur tu m’as scruté  et tu connais,

    Tu connais mon coucher et mon lever ;

    de loin tu discernes mes projets

    Tous mes chemins te sont familiers…..

    Seigneur scrute moi et connais mon cœur ;

    éprouve moi et connais mes soucis

    Dans le regard  clair de Jésus, Nathaniel  perçoit le regard  de Dieu  .

    « Personne n’a jamais vu Dieu ;le Fils unique  qui est dans le sein du Pére ,nous l’a dévoilé »Jean ch1/15.

    (1)Dans la littérature rabbinique, le figuier est comparé à l’arbre de la science du bien et du mal et donc sans doute  à celui qui est planté  dans le jardin d’Eden Il .évoquerait peut être   la méditation  de la bible. faite par Nathanael .

    Le chapitre un de St Jean décrit les  premiers pas de Jésus dans le cadre d’une semaine  comme   le temps de la création, comme   si Jésus inaugurait une seconde création. :

     

    Premier jour : versets 10 à 28.       Deuxième jour :  versets 29 à 34.       troisième jour  versets 35 à 39.

    quatrième jour : versets 40 à 42. cinquième jour verset  45 à ,50. Sixième jour  ch. 2/ verstes 1 à 12

    nota béne :  Avant que ne soient publié  mes dernières nouvelles , avez vous  lu  mes ouvrages ?  Vous pouvez les commander sur amazone  ou dans votre librairie  habituelle :  Nouvelles forestières et ici la mer est au Nord  aux éditions¨Persée.  

    Le tour du carré, opale pactole, les trois flèches   aux éditions Tituli .

    Mon nom d'auteur  est  Louis Fernand Olbec  (anagramme de mon nom : François Bonduelle)

    En cadeau pour Noël , un livre peut  être le bienvenu.