Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La face claire de la nuit - Page 3

  • brexit

    Hymne à la joie

     

    « Vous que nul amour n'effleure quittez ce choeur en pleurant »

    L'hymne à la joie , hymne de Schiller devenu l'hymne de l'Europe avec la 9 éme symphonie de Beethoven se chante avec larmes tandis que les  «  tommies » nous quittent.

    « Ce n'est qu'un au revoir,mes freres. Nous nous reverrons » . Avec émotion , Je chantais en choeur cet « au revoir » à la fin des camps scouts et parfois le soir à la fin de la derniére veillée. . On chantait en cercle et enchaîné, La main gauche dans la main droite de l'ami de droite , la main droite dans la main gauche de l'ami de gauche.C'était le soir autour du feu qui doucement s'éteignait. « Bonsoir petit frere ! »

     

    « JOIE ? BELLE ETINCELLE DIVINE 

    FILLE DE L'ASSEMBLEE DES DIEUX 

    NOUS PENETRONS  IVRES DE FEU 

    O CELESTE ,TON SANCTUAIRE .

     

    Tes charmes assemblent

    ce que sévérement ,les coutumes divisent :

    Tous les humains deviennent freres

    lorsque se déploie ton aile douce.

     

    CEELUI QUI D' UN COUP DE MAITRE A REUSSI

    D'ËTRE AMI D'UN AMI …..

    .QUAND A QUI NE LE TROUVERAIT PAS

    QU' IL QUITTE CETTE UNION EN LARMES.

     

    Je suis né prés des monts de flandre que Yourcenard qualifiait de simples bosses .L'armée anglaise durant la grande guerre s'est « englaisé » sur les pentes  de ces collines.Je me récite les béatitudes à la Péguy devant l'alignement des croix blanches des cimetières anglais.

    « Heureux ceux qui sont morts dans la terre charnelle

    Mais pourvu que ce fut dans une juste guerre.

    Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre.

    Heureux ceux qui sont morts d'une mort solennelle. »

     

    Heureux ceux qui sont morts,car ils sont retournés

    dans la première argile et la première terre.

     

    Trente ans après, à la fin de la deuxième guerre mondiale , l'aviation anglaise neutralisait les rampes de lancement de fusées(V1) en piquant sur l'objectif bien prés de chez nous.

    J'avais douze ans. Les anglais étaient nos amis et le sont restés. Comment chanter l'hymne à la joie sans eux  alors qu'à chaque explosion on se souvient avoir tendu en l'air le pouce à la victoire des tommys nos voisins si proches contre  la wermarcht et le Reich du Führer .Remember.