Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Notre siécle aura bientot 18 ans

    Notre siécle  aura bientôt 18 ans, sera-t-il  vraiment adulte ?

     

     

    Ce siècle a 17 ans, bientôt 18 :  l’âge des choix assumés ou à assumer..  Choix pour chacun d’assumer  son genre, son orientation professionnelle, ses passions sportives, culturelles, sentimentales, spirituelles. Ce qui  serait  vrai pour chacun d’entre nous serait il   vrai pour le monde, l’humanité, l’univers ? Notre siècle a 17 ans accomplis. La force de l’âge,Il aura bientôt 18 ans.  sera-t-il enfin adulte ?  A t il tiré les leçons du siècle précédent  le terrible 20 éme aux multiples génocides(1), aux deux guerres mondiales, aux régimes totalitaires avec  le rideau de fer ou de bambou et une paix précaire  obtenue  par l’équilibre de la terreur ?

    «Il nous faut sortir de ce siècle  tumultueux, de cette tricherie, de ce siècle assassin  d’émeute et de mort secrète. Au diable ce siècle pourri ! Qu’il en finisse et que l’on referme la porte sur lui. Refermons-le comme un livre  et lisons autre chose .Un nouveau chapitre, une nouvelle vie. Ce qui nous attend est beau. Elles sont  intactes ces cent nouvelles années, toutes propres .Les cartes ne sont pas biseautées et le premier qui triche, eh bien,  nous le crucifierons  la tête en bas au dessus des latrines. »(2) Steinbeck dans « à l’Est d’Eden » situait ce discours en 1900, que n’aurait il écrit   en 20oo ?

    Notre siècle a 17 ans  pas encore adulte mais  en pleine force de l’âge,  pour un nouveau chapitre.    A-t-il bien commencé ?

    - La crise économique  traversée est elle une crise de croissance  à demi résolue ? La courbe du chômage  va  t elle  s’inverser vraiment  et avec  une  courbe descendante de ce  coté ,y aura t il une  courbe  ascendante  de  croissance   de l' autre

    -La paix entre les nations d’Europe va-t-elle gagner  le continent africain ? le moyen Orient ? l’Extrême orient ?

    - Les murs  abattus  le resteront ils ? Les autres qui se bâtissent aux frontières (2) seront-ils abattus eux aussi avant la fin du siècle ?

    - le développement du numérique  et des nanosciences  nous dirige t il  vers  un  transhumanisme   merveilleux  en même temps que   vertigineux : naissance d’un nouveau monde  ou   la fin du monde civilisé ? (3) . une noosphère   unifiante,  fraternelle   et paisible comme  la rêvait Teilhard de Chardin ,avec un maillage serré  de communications planétaires qui ferait  du genre humain  un famille unique  ou bien  l’abrutissement  des hommes   branchés sur le vide et l’insignifiance.(De magnifiques  tuyaux , mais rien  dedans  sinon  un «Allo,  t’es où ?)

    Le principe d'incertitude développé  avec la physique quantique  donne des réponses  peu claires à ces points d'interrogation."On ne sait plus sur quel pied danser, conclue(4) Emmanuelli "

    Ce doit être  a peu  de chose prés la  500 éme note de mon blog.  Soit une note par semaine depuis 10 ans. Faut il publier un receuil  des meilleures notes ?  Qu'en pensez vous ? Combien de notes  à sélectionner ? 50 ? 100 ? dans quel genre:  Humour,  lecture biblique, chronique , vie spirituelle ?

    Bonne année 2018 !

    (1) Le massacre des  arméniens,  la shoah et la solution finale pour les juifs  et les roms ,l’extermination du peuple cambodgien ,la guerre civile au Rwanda, Les déchirements dans l’ex Yougoslavie, les crimes de Staline, la guerre du Vietnam , d’Algérie et tous les conflits   dans les anciennes colonies .

    (2) les états unis et le Mexique, Israël et la Palestine, La Hongrie et le Turquie, Calais et  l’Angleterre etc.

    (3) Une littérature abondante entretient  un regard pessimiste  sur  l’avenir de l’homme .Ce siècle sera-t-il  le dernier de l’aventure humaine ?  Il a 17 ans , fera t il un centenaire ?Le compte à rebours est il déclenché  (Jacquart?) Le dernier homme est il déjà né ?

    (4)" L'homme n'est pas la mesure de l'homme"  de Xavier Emmanuelli . à la presse de la renaissance.