Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fin du monde

  • espérance

     La première note  de ce blog date de Juillet 2008.J’y annonçai la fin du monde  selon un calendrier Maya  pour le 22 Décembre 2012. Nous y voila !! Je ne résiste pas au plaisir de  vous repasser le plat 4 ans après. Non pour vous inquiéter alors que Jésus nous a bien dit que «  nul ne connait ni le jour ni l’heure ».  (.Marc  ch13/32).Pas plus le pape que les mayas, que Nostradamus  ou   les  voyants  de Fatima, personne ne sait et c’est très  bien comme ça.

    L’Ecriture en ces temps de l’Avent   nous parle   de la fin comme  une invitation à l’espérance.

    « Quand ces événements  commenceront, redressez vous et relevez la tête car votre salut approche »Luc ch 21/28.

    « Préparez le chemin, tout homme verra le salut de Dieu »Lucch3/6

    « Soyez dans la joie …  Le Seigneur est proche…Ne soyez inquiets de rien…la paix de Dieu gardera vos cœurs » Philippiens  Ch4/6.


    fin du monde,mayas,quetzalkoate,milléna&risme,espérance

    photo Elisabeth, le couchant à Cassel

    Le parti pris de l’Espérance(1)

     « Il reviendra juger les vivants et les morts », Les chrétiens croient au retour du Christ, ils l’affirment  du moins dans leur crédo chaque Dimanche.(2bis) Cependant bien peu  aspirent à  ce retour, bien peu prient pour  que Jésus  revienne, personne n’est pressé de le voir revenir, même ceux qui sont affrontés à la souffrance. Ils se moquent même  des témoins de Jéhovah   et autres sectes millénaristes qui annoncent  régulièrement la fin du monde. L’an 2000 n’a pas suscité de panique et encore moins de faux espoirs  comme 1000 ans avant .Il semble  que l’espérance est morte, du moins cette espérance là  qui a tant marqué  les premières générations de chrétiens, et dont témoigne les écritures.  « Je serai avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde »Beaucoup de chrétiens vivent cette présence de Jésus  au quotidien  selon sa promesse mais ils ont oublié «  la fin du monde ». Jésus aurait dit jusqu’à la saint glin- glin ce serait  pareil. Du « Venez divin messie » de mon enfance à « Maran hatta »d’aujourd’hui, ils chantent :"  Viens Seigneur"  , mais le cœur n’y est pas. Les chants de l’Avent, temps de l’attente parlent de la venue  de Jésus  et de son royaume  dans le cœur des hommes  .Ils évoquent   parfois le « dernier jour » mais  au 4 éme couplet , quand ce n’est pas au 7 éme ou au 9 émé  et de manière poétique : c’est l’aube, l’aurore, le jour qui se lève ,le soleil qui va luire ,l’éclat soudain du jour d’éternité ,un ciel nouveau, le royaume des sauvés, la terre promise ,le grand soleil du jour promis . Ces cantiques  remarquez bien, ne chantent pas le Grand soir et sont plutot du matin.  Quand ils chantent  sa venue au futur  c’est sous forme interrogative :« reviendra-t-il sur nos chemins ? Ou : « trouvera t il quand il viendra ?   Peut être, comme les vierges sages, êtes vous  de ceux qui  veillent  dans la nuit  le retour du Seigneur ? En ce cas, réagissez, dites moi que je me trompe, j’attends vos réflexions. Les mayas et les aztèques attendaient, dit on, le retour d'un dieu blond  nommé Quetzalcoate.(et non duffelcoate comme m'a dit un frileux). Un  étudiant allemand de Dresde  découvre  en 1880  "les mystères des mayas"et leur calendrier  échappé  à l'appétit des conquistadors espagnols. Ses calculs l'amènent  à dater  le retour de Quetzalcoate et la fin du monde. Ce serrait le 22 Décembre 2012 à 0h45 . Bigre!

    Il est quatre heures du matin  en ce 22 Décembre.Si vous me lisez c'est qu'il ne s'est rien passé à 0h45.Quetzalcoate ( et non  Duffelcoate) n'est pas venu achever l'aventure humaine.L'etudiant allemand de Dresde aurait du méditer  la déclaration de Jesus :"Nul ne sait ni le jour  ni l'heure"au lieu  de farfouiller dans le calendrier des Mayas.Par contre après demain, dans la nuit du 24 au 25 décembre il va se passer un événement inouï qui  fait des" étincelles" depuis 2000 ans.(2)

     

    (1)profession de foi de l’ACO

    (2)"Espérance éternelle d'utopie ou d'amour?

    L’étoile de Noël, éclate en mille étincelles

    Tel un feu d'artifice,que cette nuit de Noël ;

    nous inonde de mille étincelles.

    Étoile de Noël ,sois lumière qui envahit d'amour nos cœurs et nos vies.

    Étoile de Noël,sois brasier d'Espérance dans notre monde aujourd'hui".

    Message de la mission ouvrière 2012.

    (2bis)  Crédo: «  Il est  assis à la droite de Dieu d’où il viendra juger les vivants et les morts »


    22 décembre 2012 Dunkerque