Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

genése

  • Athéisme


     

     

     

    Les premiers grands athées de l’histoire, comme Parménide vers l’an 500 avant notre ère, affirmaient que l’Univers est SEUL, il est le seul être, il a donc toujours existé et existera toujours tel que nous le voyons, immuable, avec ses océans et ses montagnes. C’est ce qu’on cru des générations de matérialistes athées, jusqu’à ce que cette affirmation soit  confrontée au réel, et que chacun, sans parti pris, puisse constater qu’elle ne tient plus debout. BIG . Car nous savons aujourd’hui avec certitude que la planète Terre n’a pas toujours existé. Donc les océans et les montagnes non plus. Conclusion : cette forme d’athéisme est une fausse croyance.C'était le point de vue de Voltaire   anticlérical mais  déiste convaincu (pas d'horloge sans horloger)..

     Il reste  l’option de Démocrite (fondateur de l’atomisme vers 400 avant JC)
    -1- Les atomes sont éternels, puis qu’aucun dieu ne les a créés et qu’ils ne naissent pas du néant.
    -2-Les atomes sont capables de s’organiser SEULS pour construire des êtres vivants diversifiés.

    Aujourd’hui, que répondent les sciences à ces deux questions ?

    Nous savons que les atomes ne sont pas éternels dans cet Univers ..BANG !. Nous connaissons l’historique des atomes, nous connaissons leur évolution, leur genèse. Nous pouvons vous dire avec une certaine précision à quel moment de l’histoire de l’Univers les atomes ont commencé d’exister.  En effet, nous apprenons que durant une période estimée à 380 000 ans après le BIG Bang, il n’y avait pas un seul atome dans notre Univers débutant. Il n’y avait pas d’atomes, pas un seul. (affirmation de mister google)
    Ce qui nous apprend que les atomes ne sont pas éternels, puisque nous connaissons même leur date de « naissance » !

     Voila qui constitue un sérieux coup dur pour l’athéisme, il devra réviser son discours.BINGO !.

     

     

     

    dieu,arhée,foi,parménide et démocrite,le big bang,génésedieu,arhée,foi,parménide et démocrite,le big bang,génése

    dieu,arhée,foi,parménide et démocrite,le big bang,génése

     

    Oui, et alors ?

    Je puis vous affirmer que l’athée ordinaire, l’athée de ma rue ne raisonne  pas ainsi. Il  me balance tout de go : «  Comment croire en  ton Dieu  quand on voit tout ce qu’on voit ? » Comment croire que le ciel est habité, sinon par un Dieu qui dort, indifférent à la vie des hommes qui se déchirent ?»  Cet athée là  ne se réclame ni de Parménide, ni de  Démocrite. Pour croire en Dieu, il lui faudrait d’abord croire en l’homme  et à sa capacité à aimer ses semblables. Dieu a fait l’homme à son image, nous dit la Bible. Comment avoir de Dieu  une image claire  et sympathique  si   l’homme  fait  à son image  se  conduit mal ? Le chemin de la foi   pour l’athée du coin de ma rue  passe par le témoignage  d’un amour fraternel fait de services, de refus de juger,  de respect des plus petits, d’une vie  vécue selon l’Evangile. Alors  et alors seulement, il  aura  peut être envie de  connaitre   le Créateur   et peut être découvrir  qu’il est son Père , un Père qui l’attend .Alors  et alors seulement  ,il  aura envie d’ aller  se jeter dans ses bras .Alors et alors seulement ,ce sera le Big bang de la rencontre .

     

     

     

    Mon dernier livre vient de sortir. Vous pouvez le commander  chez votre libraire.Son Titre  : Les trois flèches, l'éditeur  : Tituli , L'auteur : Louis Fernand Olbec.

    Ces trois flèches sont trois nouvelles  enracinées  dans  l' argile des Flandres françaises, un plat pays  entre les collines de l'Artois et les monts de Flandres.Elles ont été tirées  à la révolution,durant la  deuxième guerre mondiale  et durant la guerre d'Algérie .Elles  ont comme cible  des lecteurs  intelligents  sans être érudits, des lecteurs  qui ne se prennent pas trop au sérieux et savent rire, des lecteurs pressés qui dégusteront  avec gourmandise ,  à la petite cuillère  chacune  de   ces  trois nouvelles simplement pour le plaisir  de se laisser embarquer dans des histoires .

    du même auteur,Olbec ,deux livres :"la riviére" et "les nouvelles forestiéres". Chez Persée.Toujours répertoriées.