Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voyage

  • les R errent

    R

    . Les R ont quitté Dunkeque , un beau matin. Ils sont pa(r )tis pou(r ) la Guadeloupe. Les Antilles en avaient demandé quelques tonnes pou(r ) que l’accent de là-bas devienne moins« provincial ».. Echange bateau de bananes pou(r ) des containers de r, des r minuscules et des R majuscules ,poids pou poids ,pou l’un comme pou l’ote .La demande est venue d’un attaché culturel de Pointe à pitre qui voulait lutter contre l’illettrisme en errifiant le créole ( y introduire des r). Depuis ce jou(r ) ,les r manquent à Dunkerque , on recommence comme au bon vieux temps à dire que le fait dans le ,y va avec sa voitû ,    et,pour une bonne mesu ,la fait de la confitû qui comme chacun sait est de la bonne nourritû mais colle à la figû .Pendant ce temps des Moeres et de Broukerque jusqu’à Rubrouck,on entend dans les campagnes rouler des r(s)qui résistent à l’exil et s’accrochent à la terre des flandres .Le r qui a quitté la ville , en tête , c’est celui de Jean Bââ dont on salue la mémoi tous les ans à genoux sur sa place éponyme. On l’a vu «  R é » ( errer) du coté de l’ile aux tortues qui fut de son temps un repai de pirates .Les cors’r ne se mangent pas entr’eux .Les dunke(r )quois pénalisés vivent désormais sans les r . L’r de rien,  ben t’as qu’à voi(r ) ,les r(s) des chansons auraient ils eux aussi quitté la bande ? (1)On a donc un peu l’r bête .L’échange avec les bananes étaient une bêtise ,les bananes sont mangées depuis longtemps et nos r s’usent en accentuant et en « errisant »un peu le langage des gens de la bas qui disent toujou,bonjou comme avant l’impotation des r .

    Ce qui manque le plus ici, depuis la fuite de nos r , c’est les verbes à l’infinitif . er,ir,re : Essayez une page intelligible ,une ligne même, sans ces fins de mots ,vous verrez ,on a bel R ! On va tous dans le mu dans la mesu ou les r nous privent des verbes actifs à l’infinitif, et c’est définitif.

    Pendant ce temps aux Antilles nos R majuscules et nos r minuscules ont un beau succès en tête de gondole avec le Rhum. Voila nos cousins de la- bas qui causent pointu comme dans l’ile de France. Deviendraient ils  la France en ile ?

    Comme un R de grippe ,les r aux Antilles sont devenu contagieux .Un r colon s’est mis en tête de diriger les mots : Rrment ,Rrotique, ,Rgonomie,Rroné, .Et pour mieux encadrer le créole ,il s’est parfois mis en tête et en queue des mots ,erRradiqueR ,RreR, RrodeR, RructeR etc..Enfin comme des virus envahisseurs ils ont pénétré les mots eux même : On confond la basse mer et la bRasse en mer,on confond une tape à mouches et une tRrappe à rat. L’r de rien mélange tout.

    Les dunkequois ont mangé les bananes et les antillais avalent des R, chacun son plaisir.

    Si Les R prolifèrent chez eux, ils vont peut être nous les renvoyer créolisés, Retour à l’envoyeur : Il n’est pas qu’ils pourront revenir sans visas .Place Beauvau on se le demande :Que faire avec des r clandestins à l’r louche ? Ils sont déjà à la tête des Réfugiés,des Roms,des Roumains,des Relégués , Avec l’ R de ne pas y toucher, ces migrants errisés vont envahir nos fins de mots, corriger notre accent, changer notre identité et brouiller nos rep r Il ne faut pas que de nouveau errent les r (2)

     

     

    (1)  « -Avec manotche tout va bien, le seul r est celui du « péristyle » de Saint Eloi .

    « -Qui s’en soucie ? Qui sait encore ce qu’est un péristyle ? »

    « - Y en a-t-il un à saint Eloi ?

    « - Non, mais Il y en eut un. »

    « -Ah bon mais comment ce beau petit cotche s’y est cassé la jambe de bois ?  Serait ce pour cela qu’on y met un nouveau pavage ? »

    « - Manotche a perdu l’R de la chanson, elle a chutée sur la gamme, serait elle tombée sur le do .

    « Avec Louise , pas de problème ,Avec Léon et son saucisson ,pas non plus de r mais la tante chalotte ,sans son r ,quelle R a-t-elle ? tante qui ? Tante (é)chalotte ? Qui au calendrier accepterait de rimer avec ses totottes ?

    (2)Les antillais seraient bien embarrassés avec nos r .Banane contre R majuscule et r minuscule? Troc de dupe ? Qu’en penserait Aimé Césaire chantre de la négritude ? Il les aurait renvoyés sans doute par le premier bateau. Pourquoi nos r corrigeraient ils le créole. Laissons aux antillais leur langue créole et aux dunkerquois leur accent. j’espère qu’Aimé Césaire aurait lu cette note pour ce qu’elle est , une galéjade .Si j’avais quelque connaissance du créole , cette note serait mieux ciblée et mes r prendraient un autre envol , une autre épaisseur .Leur retour au pays "après avoir longtemps erré roulerait sur le courant lent de l’œil des mots en chevaux fous…en pierres précieuses" .Des r césairisés en croisière constante .

     

     

    « J'ai longtemps erré et je reviens …..

    « Je roulerais comme du sang frénétique sur le courant lent de l'œil des mots
    en chevaux fous, en enfants frais, en caillots, en couvre-feu, en vestiges de temple, en pierres précieuses..... » Aimé Césaire.ou  phonétiquement czr.