Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la covid

Pandémie mortelle ou simple grippette ?   Les faits sont têtus,.,les morts parlent, les drames crient et déchirent. Et pendant  que l'humanité vit dans l'angoisse, les immortels  de l'académie  débattent   non sur le sexe des anges comme certains piètres théologiens  l'ont fait parfois mais  sur le genre du covid . Doit on dire le ou la covid  ? 

Les académiciens ont tranché.  C'est la covid .La  covid   est féminine et ce n'est pas  parce que  ce  virus est une    cochonnerie.. La covide serait féminine car elle serait capricieuse, insaisissable et changeante ?  Jules Michelet  a écrit :" La femme change et ne change pas, elle est inconstante et fidèle Elle va mutant dans le crépuscule de la grâce  et Victor hugo après François premier ajoute : 

"Souvent femme varie ,

Bien fol qui s'y fie

Une femme bien souvent

n'est q u'une plume au vent ;

 les décideurs comme la covid changent  souvent  d'avis  pour s'adapter à ce virus   caméléon. La   covid  se cache , tapie dans le "clair obscur  du charme et de la grâce" . Charme  féminin et grâce féminine qui efface  heureusement toute imperfection. Le corona  fait une jolie couronne de fleurs   mais encore  trop   souvent ,  c'est une  couronne mortuaire.    

Les commentaires sont fermés.