Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poésie - Page 10

  • les avions de la discorde épilogue

    Epilogue 

     

    : Dés le début de l’enquête, la police avait repéré  le pilote incriminé dans le lancement du pavé .Le naïf s’était vanté de son « exploit » au bar de l’escadrille. Son nom l’a protégé tout un temps mais lorsque le préfet s’est énervé face à la lenteur de la police, il a du s’expliquer au commissariat qui a transmis l’affaire au parquet. Le juge   n’a requis  qu’une  forte amende. Elle  a secoué un peu le porte monnaie de ce fils de famille qui s’en est vite remis mais  qui s’est gentiment  calmé en pensant à ce qui lui serait arrivé si au lieu des bégonias, son pavé  avait  charrié  mon nez.

    La commission de son coté fait son travail avec une lenteur calculée. Les étourneaux n’ont pas  encore quitté le terrain mais l’idée d’un déménagement fait doucement son chemin. Encore une génération sans doute  pour qu’évolue les esprits et que les pilotes déménagent. Tandis que comme Tityre ,lentus in umbra, mes petits enfants feront la sieste à l’ombre de mon Hêtre  centenaire .Faudra t il que je fasse un jour mes valises, que je m’expatrie ,pour trouver des cieux dont le silence s’impose à tous à l’heure de la sieste.

    Nos patriae fines et dulcia linquimus arua

    Nos patriam fugimus.Tu Tityre lentus in umbra .Virgile .Les bucoliques.

    (Je quitte les doux champs, la terre de ma patrie 

    Je fuis ma patrie et toi Tityre ,à l’ombre , nonchalant,

    tu enseignes aux bois  à chanter en écho la beauté d’Amaryllis.)