Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

voeux

  • bonne année

    Depuis Décembre 2013. Vous êtes venu  72.000 fois sur mon blog  et lu 220 .000 pages. Ce sont les chiffres impressionnants que me donne mon ordinateur. Ce qu’il ne me dit pas, par contre, c’est ce que vous êtes venu chercher sur mon blog  et encore moins ce que vous  y avez trouvé .Mes notes hebdomadaires  vous ont-elles  réjouies,  éclairées,  choquées ou  attristées ?  Avec mes vœux de bonne année, j’exprime le souhait  d’obtenir  vos réactions. Comme on  a l’habitude  aujourd’hui de surfer  sur la toile, faudra t il que je fasse un  concours pour  vous provoquer ? On me l'a conseillé ,alors allons y ! 

     

    concours ouvert aux lecteurs de mon blog :

    En lisant ou relisant les notes depuis  Janvier 2014  :

     

                       : Quelle est la note qui vous a  fait rire ?  Si  vous répondez comme la majorité,même si c'est zéro , vous avez  un point.

                          : Quelle est la note   qui vous a fait réfléchir ? Si vous répondez comme la majorité  vous avez deux points.

                          : Quelle est la note qui  vous a  choquée ? Si vous répondez comme la majorité, vous avez  trois points .

    Celui qui a 6 points est gagnant  et   recevra en cadeau  mon dernier livre .Il lui faudra répondre à quelques questions pour départager les gagnants :

    Quel est le titre de mon premier livre ?

    Quel est le titre de mon deuxième livre ?,où les deux  sont ils édités ?

    Quel est le nom de mon troisiéme livre ? Chez qui est il édité ?

    Avez vous deviné  sous quel nom se cache  Louis Fernand Olbec ? .

    Vous répondez  directement sur mon blog en cliquant  en bas  sur commentaires ou  par mail à mon adresse : francoisbond@orange.fr.N'oubliez pas d'indiquer votre adresse pour que je puisse   envoyer mon livre  aux gagnants.

    Bonne année encore  et bonne lecture de mes notes  futures en  2015 .

    A méditer : Neil Armtrong aurait dit :

    "Ce n'est pas que  l'homme ait marché sur la lune qui est extraordinaire , mais que Dieu ait marché sur la terre"